Contraintes prioritaires

Contraintes d’ordre général de la région de l’Est

1.1- Contraintes d’ordre climatique et édaphique

  • Problème de gestion en eau des cultures eu égard à la mauvaise répartition spatio-temporelle et à l’insuffisance de la pluviométrie ;
  • Baisse de la fertilité des sols ;
  • Erosion éolienne et hydrique ;
  • Maladies parasitaires (insectes, striga,…).

1.2- Contraintes d’ordre technique

  • Problèmes d’entretien de la fertilité des sols ;
  • Techniques culturales traditionnelles inadaptées : travail du sol, inadaptation des variétés locales cultivées, non-diversification des cultures, etc. ;
  • Non-disponibilité des semences améliorées ;
  • Faible adoption des nouvelles technologies ;
  • Difficulté d’alimentation du bétail surtout en saison sèche ;
  • Problèmes sanitaires (bovins, petits ruminants, volailles) ;
  • Feux de brousse ;
  • Faible extériorisation du potentiel génétique des espèces animales ;
  • Difficultés de suivi des troupeaux en mouvement ;
  • Difficultés de conservation et de transformation des produits agricoles.

1.3- Contraintes d’ordre socio-économique

  • Insuffisance ou inadéquation des crédits agricoles ;
  • Difficultés d’approvisionnement en intrants ;
  • Pesanteurs sociologiques ;
  • Circuits de commercialisation défaillants ;
  • Flux migratoires importants ;
  • Conflits sociaux (agriculteurs-éleveurs) ;
  • Pression foncière ;
  • Mauvaise gestion des récoltes ( vente des récoltes sur pied).

1.4-Contraintes d’ordre institutionnel

  • Problèmes de fonctionnement des organisations paysannes,
  • Incohérence des interventions des structures,
  • Manque de cadre de concertation des services techniques,
  • Appui insuffisant aux producteurs,
  • problèmes de fonctionnement dans la liaison Recherche-Développement,
  • Enclavement de la région